frendeites
Communautés

Petit h et François Azambourg : Les États limites de la création

petit h est le dernier né d'Hermès. Ses mots d'ordre ? Réutiliser et réinventer. Les classiques de la marque française reprennent ainsi vie sous l'impulsion de designers et d'ateliers avec lesquels elle collabore. Dans le cadre des D'Days, petit h, François Azambourg et le Centre International d'Art Verrier présentent l'exposition « Les états limites de la création », mêlant cuir et verre.

Tout démarre avec une idée de François Azambourg : travailler des chutes résultant de la fabrication de pièces en cuir, et d'y souffler par la suite du verre. L'idée paraît alors folle, tant pour la directrice artistique de petit h Pascal Mussard que pour les artisans de la marque et du CIAV. Si folle qu'elle ne peut qu'être tentée ! Le choix de l'équipe se porte sur le cuir à bride, matière au tannage végétal, suffisamment rigide et résistant à la chaleur. Après bien des ratés, les ouvriers découvrent qu'avec une épaisseur de papier, le cuir peut être isolé de la matière en fusion et donc mieux réagir. La rencontre du minéral et de la matière organique cesse alors d'être explosive et la création prend forme. Nous sommes donc ici à la découverte des états limites de la création. Ce travail pousse la matière dans ses retranchements en créant des alliances nouvelles.

Ces expériences n'ont qu'un seul objectif : représenter la légèreté.Les efforts sont dissimulés pour ne montrer que l'élégance de la réalisation. Le choix de François Azambourg de collaborer avec les équipes de petit h et du CIAV est lié à cette recherche de finesse, uniquement possible grâce au savoir-faire des deux maisons.

5988nomini

Lors de cette exposition, vous pourrez, en plus de ces pièces abouties, découvrir les « ratés » des ateliers. L'imperfection se conjugue alors à l'imprévu pour des réalisations uniques et touchantes. Vous pourrez également découvrir un vase soufflé dans l'iconique sac Kelly. Le célèbre cabas d'Hermès est ici détourné et devient objet d'art.

Grâce aux collaborations entre designers, créatifs et artisans, l'exposition « Les états limites de la création » offre, dans le remarquable décor de la boutique Hermès de la rue de Sèvres (6e), une balade onirique et délicate permettant de découvrir le fruit de ces recherches sur l'association des matières.

Les états limites de la création, jusqu'au 13 mai 2017, Hermès, 17 rue de Sèvres, Paris (6e).

Rencontre avec l'artiste, François Azembourg, le 13 mai de 16h à 18h à la librairie Chaîne d'Encre, Hermès, 17 rue de Sèvres, Paris (6e)

Photographies : Studio Rouchon

Pour en savoir plus, visitez le site de François Azembourg et de petit h

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus