frendeites
Communautés

Studio GGSV : Galerie Party

Pour fêter ses 40 ans, le Centre Pompidou organise une série d'événements dans toute la France et bien entendu dans son bâtiment parisien éponyme. Pour ce faire, il donne carte blanche aux designers du studio parisien GGSV qui réinvente la Galerie des Enfants située dans le hall du musée. Les artistes imaginent ainsi Galerie Party, une œuvre totale, mêlant design, architecture, audiovisuel et jeux.

L'espace créé par le studio parisien nous plonge dans l'univers étrange et fantasmé de deux petits habitants clandestins du Centre Pompidou, Gallaé et Séphante, dissimulés depuis des années dans les recoins de l'institution. Leur maison s'inspire du Container Zero de Jean-Pierre Raynaud, œuvre iconique faisant partie de la collection permanente de l'institution. De sa cheminée s'échappe une structure gonflable bleue, rappelant les gaines techniques trônant au-dessus de Beaubourg. Cette zone onirique est appelée la Galeroom et matérialise les rêves les plus fous des deux protagonistes.

6150nomini01

« Séphante, j'ai fait un rêve incroyable ! Je marchais dans une galerie et tout au fond du couloir, j'ai vu une fontaine de peinture. Je me suis penchée au-dessus du bassin, des formes en sortaient ! Sitôt que je pensais à une chose, elle sortait de la fontaine. La fontaine fabriquait les formes qu'il y avait dans ma tête ! Les unes après les autres ! » Gellaé, curieux résident des souterrains du Centre Pompidou

Au sein de ce volume flottant, motifs abstraits et figuratifs se mélangent, à l'image des œuvres présentées au sein du musée. Dans cet espace circulaire sont projetés les rêves de Gallaé par le biais d'une rosace chimérique mouvante.

Cet ensemble prend place dans un jardin à la française représenté sur une moquette en trompe-l'œil contemporain composée de motifs, effets d'optique et jeux de perspective. Les références aux composants architecturaux du quartier sont nombreuses avec une version simplifiée de la fontaine Stravinsky disposée au centre de la Galerie des enfants ou encore des miniatures gonflables reproduisant les grandes cheminées d'extraction blanches présentes sur le parvis et derrière le centre culturel.

6150nomini02

Des boîtes sont disposées aléatoirement dans ce paysage fantastique et contiennent des éléments de construction surréalistes, dont certains s'inspirent de réalisations visibles dans le Centre Pompidou. On retrouve par exemple des pinces de homard en mousse, dérivées du Téléphone de Dalí et du Lobster de Koons ; ou des pieds à quatre orteils rappelant ceux imaginés par les street-artistes du quartier, Ella & Pitr. Les enfants sont invités à assembler ces formes entre elles grâce à des tuyaux en PVC et à créer leurs propres sculptures, à disposer ensuite sur la fontaine centrale de cet éden créatif.

L'espace ludique ne s'adresse pas qu'aux tout-petits, mais permet également aux plus grands de s'affranchir de l'élitisme parfois pesant de l'art contemporain en créant, à leur tour, des structures imaginaires libératrices.

Galerie Party, Studio GGSV, du 20 mai 2017 au 5 mars 2018 au Centre Pompidou, Paris (4e) avec la participation de Liu Bolin du 9 septembre 2017 au 8 janvier 2018 puis de Morgane Tschiember du 20 janvier 2018 au 5 mars 2018).

Pour en savoir plus, visitez le site du Studio GGSV

Photographies : Michel Giesbrecht

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.archidesignclub.com

à propos

plan du site

mon compte