frendeites
Communautés

Événement : AGORA 2017

Durant quatre jours, Bordeaux (33) a vécu au rythme d'AGORA, Biennale d'architecture, d'urbanisme et de design, axée cette année sur le thème du paysage. Des rives de la Garonne aux Bassins à flots, en passant par la Place de la Bourse, la belle endormie s'est éveillée aux sons des conférences et aux lumières des installations.

Bien qu'une partie de la programmation ait été disséminée dans tout Bordeaux, l'exposition principale imaginée par le paysagiste/architecte/ingénieur belge, Bas Smets, se tenait dans l'imposant bâtiment en béton situé dans le quartier central des Chartrons : le Hangar 14, dit H14. Après les thèmes « Métropoles millionnaires » en 2010, « Patrimoine » en 2012 et « Espace public » en 2014, la nouvelle édition de l'événement s'articule autour du sujet des « Paysages métropolitains ». Un fil d'Ariane qui guide le chaland dans une scénographie répartie sur les deux niveaux.

6205nomini01

Le rez-de-chaussée, prévu pour accueillir les différentes installations – allant du stand explicatif aux espaces multimédias –, reproduit entre autres la topographie de la ville , tout en y implantant des projets urbains, architecturaux ou créatifs. Le commissaire Bas Smets organise ces différents éléments de part et d'autres du tracé de la Garonne reproduit à même le sol du H14. Les diverses zones dédiées aux films, stands, maquettes et conférences sont ainsi séparées par ce cours d'eau factice et près de 300 arbres d'essences locales.

À l'étage, on retrouve deux structures pentagonales composant « Paysages augmentés », seconde partie de l'exposition . L'une, intitulée « Homo urbanus », met en scène les travaux des vidéastes Ila Bêka et Louise Lemoine abordant l'influence du climat sur les habitudes des citoyens de différentes métropoles – Saint-Pétersbourg, Naples, Bogota, Rabat et Séoul –, tandis que la seconde, nommée « Résistance du territoire », s'intéresse aux interventions humaines sur la nature et au rôle de celle-ci sur le développement citadin de Singapour, Bruxelles, Hong Kong, Hyderabad et Bordeaux grâce à un ensemble de projections signées Christian Barani.

Ajoutées à cela, de nombreuses manifestations ayant lieu au cœur de Bordeaux – inauguration de la nouvelle promenade réalisée par le paysagiste Michel Corajoud, performances artistiques, ballets, projections de longs métrages, jeux de lumières, etc. –, et installations – dont L'Observatoire du ciel de Pablo Reinoso –, qui ont permis de familiariser les passants aux pratiques architecturales, urbaines et artistiques. Grand nombre de lieux situés au-delà du centre-ville ont également été exploités, à l'exemple de la base sous-marine, héritage bétonné de la Seconde Guerre mondiale, qui accueillait l'exposition et la remise du prix Bas Carbonne tandis que de nombreuses fêtes avaient lieu du côté de la Cité du Vin de l'agence XTU architects, livrée l'an passé.

Le résultat offre une biennale vivante, aussi passionnante pour les professionnels que pour les novices !

Pour en savoir plus, visitez le site d'AGORA

Photographies : DR Agora

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.archidesignclub.com

à propos

plan du site

mon compte