frendeites
Communautés

Heams et Michel Architectes : Etablissement Multi Accueil Intercommunal

A Tourrette Levens, dans les Alpes-Maritimes, l'agence d'architecture Heams et Michel en collaboration avec Guillaume Faugue et Dan Renaut vient de livrer le programme "d'Etablissement Multi Accueil Intercommunal" qui se compose d'une crèche collective et de locaux communaux.

L'ensemble accueille de nombreux équipements et se divise en deux zones distinctes, la petite enfance et les locaux communaux. Dans cette séparation marquée, le bâtiment se pare de teintes chaudes pour l'espace de la crèche, et de bleu plus sobre pour les parties communales. A flanc de colline, le centre compose avec la topographie et l'étage en porte à faux voit sa peau ciselée pour filtrer les rayons du soleil.

Sur ce projet, les architectes Heams et Michel précisent :

"La mesure du site
A quelques kilomètres de Nice, le village de Tourrette-Levens est perché sur les hauteurs de l’arrière pays.
Le site proposé est en contrebas du village. Sa topographie présente deux déclivités différentes : une forte pente à la végétation sauvage en partie haute qui se termine par un parking en faux plat en partie basse.
Il est bordé en haut par une route qui le surplomb et en bas par un chemin. Depuis la route, le panorama de la vallée et des montagnes environnantes se découvre et enveloppe le site. Notre intervention doit renforcer cette image et construire le lieu.

Dispositif
Nous avons profité de la pente naturelle du terrain pour gérer la mixité programmatique sur deux niveaux distincts. Les locaux communaux sont distribués depuis le niveau du chemin et s’ouvrent pleinement sur un espace public extérieur. En porte à faux au dessus du rez de chaussée, le volume de l’étage se détache par sa matière et sa modénature. Il concentre le programme lié à la petite enfance. Le parking en pente et l’escalier extérieur permettent l’accès à la crèche et constituent une liaison entre les deux niveaux. Celui des livraisons se fait à l’opposé. L’édifice est ancré au bas de la pente de la colline. Il absorbe une partie du dénivelé du terrain. Il participe au dessin du site. Sa toiture plantée et creusée par trois patios colorés devient un prolongement naturel de l’environnement paysager. Perceptible depuis la route haute, elle assume son rôle de cinquième façade.

L'enfance protégée
L’étude de faisabilité proposait l’implantation d’un bâtiment étiré, sur trois niveaux, avec des cours ouvertes sur l’extérieur. Cette typologie ne correspondait pas à notre idée de la petite enfance. Notre intention était d’offrir des lieux protecteurs et protégés pour le confort et la sécurité des enfants mais aussi pour la quiétude des parents. Cette recherche d’intériorisation des espaces nous a emmenée à proposer un dispositif spatial qui fonctionne comme une enceinte. La volumétrie générale est un parallélépipède compact dans l’épaisseur duquel l’introduction de trois patios apportent de la lumière et permet une ventilation naturelle des locaux périphériques.
Deux patios sont dédiés aux espaces extérieurs des enfants. La taille des patios dépend du type de section: les petits qui sont limités dans leur déplacement du fait de leur jeune age ont un espace extérieur à eux tandis que les moyens et les grands qui pratiquent les mêmes activités partagent un extérieur plus important. Dans cette logique, au lieu de s’ouvrir sur le paysage comme pour une cour d’école, ces lieux s’ouvrent vers les unités de vie. L’espace alentour se fait « envers de décor ». Le troisième patio traverse les deux niveaux pour conduire la lumière jusqu’aux locaux du rez de chaussé. La façade, à l’impression opaque, est recouverte d’une peau de béton percée qui laisse passer la lumière.

Qualité spatiale
En imaginant un pôle de la petite enfance, nous voulions offrir des espaces généreux et séquencés où pénètre la lumière ; cela dans le but d’ôter toute impression d’angoisse, d’offrir aux parents le temps d’arriver et de se séparer de l’enfant. L’entrée est dessinée à la manière d’un vaste hall. Il s’agit d’un véritable espace de rencontre et d’échange baigné par la lumière naturelle des cours et du patio central creusé sur les deux niveaux. La couleur n’est pas là pour divertir, elle est un élément structurant du projet architectural. Des couleurs froides pour les locaux communaux et une palette de teinte chaude pour les locaux de la petite enfance. Dans les intérieurs, la couleur est agent de la métamorphose et des ambiances. Dans les espaces intermédiaires, comme l’entrée abritée et les patios, elle matérialise la relation avec l’extérieur et délimite des surfaces. Repère pour les enfants, une couleur est attribuée à chaque unité."

Photographies : Serge Demailly

Pour en savoir plus, visitez le site des architectes Heams et Michel.

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.archidesignclub.com

à propos

plan du site

mon compte