frendeites
Communautés


Événement : Construction

Le Musée des arts décoratifs et du design (MADD) de Bordeaux (33) expose une quarantaine de pièces du célèbre designer français Martin Szekely jusqu'au 16 septembre. L'opportunité de s'imprégner de son approche conceptuelle à travers le prisme de la construction.

Après une exposition en 2011 au Centre national d'art et de culture Georges Pompidou, voilà un tout autre décor offert aux œuvres épurées de Martin Szekely. Ancienne propriété d'un parlementaire, l'hôtel particulier de Lalande datant du XVIIIe siècle est racheté en 1880 par la ville de Bordeaux pour y placer les services de police. À l'arrière le jardin est rasé au profit d'une prison à matelots de plus de 800 mètres carrés. D'abord réservée à l'hébergement du conservateur Paul Courteault en 1924, la demeure se transforme en 1955 en l'institution culturelle que l'on connaît aujourd'hui, faisant de l'ancien centre de rétention la réserve de ses collections, transformé ensuite une aile d'exposition à part entière.

« Avec ses grandes portes, ses judas, c'est un lieu parfait pour le design, qui se différencie de l'art par sa fonction, et qui est né comme lui au XIXe siècle. » Constance Rubini, directrice du MADD de Bordeaux

Rénové en 1979, cet ancien lieu pénitencier se compose de deux cours centrales couvertes, éclairées zénithalement et entourées de quinze geôles qui ont conservé leurs lourdes portes en bois et pour certaines les graffitis d'anciens prisonniers. C'est dans ce cadre atypique que sont présentés thématiquement et chronologiquement les meubles et objets de Martin Szekely réalisés dès sa sortie des écoles d'arts appliqués Boulle et Estienne, soit de 1981 à aujourd'hui. Ici, pas de panneau descriptif, le visiteur déambule de cellule en cellule pour découvrir une pièce de l'artiste. Une mise en valeur renforcée par un traitement mural unifié en béton et par un accompagnement sonore du compositeur américain Morton Feldman (1926-1987), retenu par la directrice du musée pour ses tonalités douces et discrètes, idéales pour conduire le promeneur dans une observation sensorielle et méditative.

6591nomini

L'artiste français à l'origine du fameux Verre Perrier (1995), expérimente de nombreux matériaux, jusqu'au dépouillement, surfant avec leur état limite. La table GlassGlass de 2009, une plaque de verre fixée à des pieds de verre et d'acier, met en avant la double caractéristique de la matière vitrée qui peut à la fois être traversée par la lumière ou au contraire la réfléchir. De la même façon, l'étagère Opus (2016) en pierres taillées, en apparence simple, cache en réalité un assemblage complexe par mortier en aluminium rigide.

Cette complexité technique mêlant le savoir-faire artisanal de la stéréotomie et de la haute technologie est le fondement du travail de l'artiste, où la construction se substitue à l'esthétique. Martin Szekely affirme d'ailleurs que l'objet « se dessine de lui-même ». Une réflexion concrétisée avec l'Armoire (1997) rectangulaire grise à l'extérieur et orange vif à l'intérieur dont la forme résulte du pliage d'une feuille de stratifié d'aluminium et de plastique, à la manière d'un origami. Autre exemple tout aussi significatif de cette volonté de faire disparaître le tracé au profit de l'usage, l'étagère orthonormée Heroic Shelves (2009) capable de supporter de lourdes charges et une importante hauteur, grâce à l'extrême finesse de panneaux en aluminium anodisé en nid d'abeille et de ses croix d'assemblage, développés par la marque Euro-Shelter.

Une singularité qui réside dans la vision même de Szekely du métier de designer : artisan, bien plus qu'un artiste.

Exposition « Construction », au MADD de Bordeaux (33), jusqu'au 16 septembre 2018

Pour en savoir plus, visitez le site du MADD de Bordeaux

Photographies : Fabrice Gousset
1 et 6) Étagère 
Construction (2015), édition MSZ, collection particulière
2 et 13) Table
GlassGlass (2009), édition Galerie kreo, Musée national d'art moderne/Centre de création industrielle, Inc. AM 2010-1-159 et AM 2010-1-159 (2)
3 et 5) Étagère 
Opus (2016), édition MSZ, collection particulière
4) Rangement
 Unit Shelf (2011), collection "Units", édition Galerie kreo, collection particulière 
7) L'
Armoire (1997), édition Galerie kreo, collection particulière
8) Table
MAP-TEX #3 (2013), collection "MAP"
9) Table
MAP-TEX #3 (2013), collection "MAP"
des plats (1999-2000), deux pièces de la collection "des plats", édition Galerie kreo, Centre international de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques CIRVA, inv. SZEK2006-2 (15 et 17)
Étagère
T5 (2005), collection "des étagères", édition Galerie kreo, collection particulière
10) Rangement
The Drawers and I (2017), édition MSZ, collection particulière
11) Bout de canapé
Bing Square (2007), édition Contrats Gallery / Galerie kreo, collection particulière
12) Contenant
Moon Wood (2016), neuf pièces de la collection "Moon Wood", édition MSZ, collection particulière
14) Collier
Reine de Sabat (1996), Hermès, Cnap, Centre national des arts plastiques, Inv. FNAC 99635
15) Portrait de Martin Szekely

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

[email protected]

www.archidesignclub.com

à propos

mon compte